Quelles sont les bases pour pratiquer l’apnée ?

Avez-vous déjà rêvé de faire un voyage sous l’eau ? Pourtant, vous vous dites que vous pourriez vous noyer en restant longtemps sous l’eau. Ne vous inquiétez pas ! La plongée en apnée n’est pas réservée aux athlètes de haut niveau. Elle peut être pratiquée par tout le monde. Cependant, il y a quelques principes de base à pratiquer et à maîtriser.

Technique de respiration !

L’une des premières choses que vous devez maîtriser pour pratiquer l’apnée est la respiration. Il est préférable que vous puissiez commencer l’exercice hors de l’eau. Pour ce faire, placez-vous devant une horloge et jouez avec vos inspirations et expirations. Essayez d’abord d’inspirer profondément et de retenir votre souffle pendant 60 secondes, puis soufflez. Répétez ensuite en prolongeant la durée de la retenue de la respiration jusqu’à ce que vous atteigniez votre limite.

N’oubliez pas que vous voulez que vos muscles soient détendus afin d’utiliser le moins d’oxygène possible. En vous exerçant petit à petit, vous verrez que vous serez capable de retenir votre souffle pendant plus de 5 minutes en peu de temps.

Technique en piscine !

Dans une piscine, vous avez deux choix pour pratiquer l’apnée : l’apnée statique et l’apnée dynamique. L’apnée statique est le premier exercice de base de l’apnée où la personne doit retenir sa respiration le plus longtemps possible en étant immergée sous l’eau. Il s’agit d’un véritable défi, tant sur le plan physique que mental. Dans cette discipline, il est important de se détendre afin de prolonger la durée de son apnée.

Quant à l’apnée dynamique, elle consiste à parcourir la plus grande distance possible en étant immergé. Elle peut se faire avec ou sans palmes. Ce type d’entraînement est très bénéfique lors de la propulsion et lors de la tolérance à l’effort sous l’effet du CO2.

Technique en mer !

Une fois que vous êtes prêt à passer au niveau supérieur, l’apnée en profondeur ou en mer sera votre dernier exercice. Considérée comme la discipline reine, l’apnée profonde s’entraîne avec un long câble vertical. Celui-ci est utilisé pour la descente et la remontée du stagiaire. Dans cette discipline, il existe différents exercices tels que : l’immersion libre, le poids constant, le poids variable ou l’apnée sans limite.

Par ailleurs, il faut préciser que le fait de pratiquer l’apnée sous la mer n’est pas uniquement destiné à une quelconque compétition. Elle peut également se faire lors d’une aventure en haute mer, d’un voyage photographique ou de la pêche sous-marine. Toutefois, il serait préférable d’être toujours accompagné lors de cet exercice pour éviter tout risque de danger.

Les bienfaits du paddle sur le corps et l’esprit
Le kneeboard : un variant du ski nautique !